Visite du Mécanisme d'experts des Nations Unies au Brésil

Du 29 novembre au 8 décembre 2023, des experts de l'ONU se sont rendus dans quatre grandes villes brésiliennes pour évaluer et documenter les moteurs et les impacts du racisme structurel dans l'application des lois, y compris les cas de recours excessif à la force et d'autres violations des droits humains contre les personnes d'ascendance africaine. Les experts ont visité la capitale, Brasilia, et les villes de Salvador, Bahia (29-1 novembre), Fortaleza, Ceará (1-2 décembre), São Paulo, SP (2-4 décembre) et Rio de Janeiro, RJ ( 5-8 décembre).

 

Avec cette visite, les experts d'EMLER ont l'occasion d'informer le système mondial des droits de l'homme des visages, des voix et des histoires derrière ces personnages grâce aux témoignages de première main des survivants et des communautés sur le terrain.

– Salimah Hankins

Avec le soutien de la Coalition des Nations Unies contre le racisme (UNARC) et de ses membres et partenaires locaux dans chaque ville, les experts ont entendu les témoignages d'environ 108 personnes directement touchées dans quatre villes, sous la forme d'audiences de l'ONU. La coalition et ses partenaires locaux ont planifié tous les aspects des audiences de l'ONU avant EMLER, y compris la sélection et la sécurisation des lieux pour les audiences, la fourniture de rafraîchissements et de nourriture, la création de l'ordre du jour, la sélection et la préparation de toutes les personnes concernées pour leurs témoignages, et enfin, nous avons été en mesure de soutenir 91 victimes et leurs familles avec des allocations et une aide financière au transport. Nous avons également assuré une sécurité spécialisée pour les personnes présentes et un soutien psychologique et émotionnel, ce qui était particulièrement essentiel car il était très important pour l'UNARC que la visite ne traumatise pas à nouveau les personnes qui témoignent.

 

Nous espérons que cette visite constituera la base d’un changement de politique substantiel pour les institutions de sécurité brésiliennes.

 Maria José Menezes

CHRONOLOGIE DE LA VISITE AU BRÉSIL

Chronologie La description
Avril - novembre 2023 :
Réunions mensuelles organisées par l'UNARC avec des organisations, des militants et des parties prenantes brésiliennes pour discuter collectivement des aspects logistiques de la visite.
Juillet - septembre 2023

 Appel à contributions d'EMLER sur la visite au Brésil (cliquez sur ici pour voir le contenu de l'appel à contributions).

13 novembre 2023 :

Publication de l'avis aux médias internationaux de l'UNARC et du CND (Coalizão Negra por Direitos) (y accéder ici)

27 novembre - 8 décembre

27 - 28 - EMLER à Brasilia, DF  

29 - Audition de l'ONU avec les personnes directement touchées Salvador, Bahia.

2 - Audition de l'ONU avec les personnes directement touchées Fortaleza, Ceará.

3 - Audition de l'ONU avec les personnes directement touchées São Paulo, SP.

5 - Audition de l'ONU avec les personnes directement touchées Rio de Janeiro, RJ.

28 novembre

Formation à la sécurité organisée par l'UNARC et la société de sécurité embauchée,  AJAKA Segurança Especiaizada Ltda, une entreprise brésilienne dirigée par des Noirs et axée sur la sécurité des groupes socialement minoritaires. 

29 novembre - 5 décembre
Le rôle de l'UNARC lors de la visite. Salimah Hankins, Nayara Khaly, Maria José Menezes (représentante de Coalizão Negra por Direitos) et les agents d'Ajaka se sont rendus dans les quatre villes où le Mécanisme d'experts a rencontré la société civile.
8 décembre

Communiqué de presse EMLER concernant la visite (téléchargez-le en portugais ici/ accédez-y en anglais ici). Retrouvez le post UN X (ancien Twitter) sur la visite ici et ici.

18 décembre

Communiqué de presse de l'UNARC et de Coalizão Negra por Direitos (anglais ici/ Portugais ici).

  • RAPPORT DE VISITE EMLER AU BRÉSIL
  • RAPPORT DE VISITE DE L'UNARC AU BRÉSIL
  • DOCUMENTAIRE DE VISITE AU BRÉSIL

QU'EST-CE QUI ARRIVE BIENTÔT ?

Mécanisme international d'experts indépendants

Mécanisme international d'experts indépendants

EMLER est un mécanisme des Nations Unies créé en 2021 par le Conseil des droits de l'homme pour se concentrer spécifiquement sur « la promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales des Africains et des personnes d'ascendance africaine contre l'usage excessif de la force et d'autres violations des droits de l'homme par les agents des forces de l'ordre grâce à un changement transformateur pour la justice raciale et l'égalité.

Le Mécanisme d'experts des Nations Unies pour faire progresser la justice raciale et l'égalité dans l'application des lois
Le Mécanisme d'experts des Nations Unies pour faire progresser la justice raciale et l'égalité dans l'application des lois

Rencontrez notre équipe de visite au Brésil

Nayara Khaly Silva Sanfo

Nayara Khaly Silva Sanfo (elle/elle) est une femme afro-brésilienne d'origine ivoirienne basée à São Paulo, au Brésil. Actuellement, elle est étudiante en master de relations internationales à l'Université fédérale d'ABC (UFABC) et est titulaire d'une licence en affaires internationales de l'Université d'État de São Paulo (UNESP). 

Nayara est engagée dans la recherche universitaire sur les droits des migrants et dans l'activisme pour la justice sociale à travers les intersectionnalités du genre et de la race en Amérique du Sud.  Son parcours professionnel est axé sur l'éducation, l'élaboration de politiques selon une approche décoloniale et les institutions internationales des droits de l'homme. 

 

Elle travaille depuis huit ans dans le domaine de l'éducation des enfants et des adolescents, à travers le Núcleo de Estudo do Samba (Groupe d'étude sur la samba, UNESP), le Groupe d'activisme d'Amnesty International de la ville de Franca et Ensina Brasil (Teach for All Brazil). Elle a également de l'expérience en tant qu'interprète anglais<>portugais, ayant par exemple interprété l'auteure féministe noire nord-américaine Patricia Hill Collins. De plus, elle a été conseillère parlementaire à l'Assemblée législative de l'État de São Paulo pendant de nombreuses années, travaillant sur un mandat centré sur les questions de genre et de race comme fondements de la pensée politique. Elle a principalement rejoint la Coalition des Nations Unies contre le racisme (UNARC) et le Service international pour les droits de l'homme (ISHR) en tant que consultante associée.

Notre équipe - UNARC Salimah Hankins

Salimah Hankins

Directeur pour la Coalition des Nations Unies contre le racisme (UNARC) où elle soutient l'engagement d'organisations du monde entier, qui travaillent sur la responsabilité des Nations Unies pour le racisme systémique et la violence policière contre les Africains et les personnes d'ascendance africaine. Salimah est également avocate et ancienne organisatrice communautaire avec plus de 15 ans d'expérience dans le domaine des droits civils et humains. Avant cela, elle a été directrice exécutive du US Human Rights Network (USHRN), une organisation non gouvernementale qui facilite l'accès des groupes de base aux Nations Unies et à d'autres organes internationaux des droits de l'homme.

En 2020, Salimah a dirigé la création d'un événement virtuel de guérison et de narration avec les familles des Noirs tués par la police aux États-Unis, y compris Michael Brown, Sandra Bland, Amaud Arbery, et d'autres. De plus, en 2020, sous la direction de Salimah, l'USHRN a travaillé avec la société civile pour porter le cas du meurtre de George Floyd devant les Nations Unies, ce qui était un précurseur de la création d'un tout nouveau mécanisme de l'ONU, le Mécanisme d'experts pour faire progresser la justice raciale et l'égalité dans l'application des lois (EMLER

Salimah a produit sept rapports annuels sur les droits de l'homme rapports pour l'USHRN et ses écrits ont été présentés dans un certain nombre de publications, notamment Revue internationale d'éducation aux droits de l'homme, Pauvreté et race, et Texte social (Duke University Press). Elle a commencé sa carrière juridique en tant qu'associée à l'American Civil Liberties Union (ACLU) du Maryland, défendant les droits des communautés de couleur à faible revenu vivant dans les logements sociaux de Baltimore. Plus récemment, elle a été avocate principale pour les services juridiques communautaires à East Palo Alto, en Californie, où elle a travaillé avec des groupes communautaires pour obtenir un fonds de logement abordable d'une valeur de $75 millions à la suite d'un règlement avec Facebook. Son travail a été présenté dans The Guardian,Financial Times, et un certain nombre d'autres publications. En 2022, Salimah a été invitée à prendre la parole au Forum mondial de l'UNESCO Contre le racisme et la discrimination à Mexico.

Salimah a obtenu son diplôme de premier cycle à la Northeastern University, où elle a étudié le droit international et la politique comparée, et son diplôme en droit à la Suffolk University Law School, toutes deux situées à Boston, Massachusetts. Elle a été chargée de cours en droits de l'homme au Urban Justice Center et a été sélectionnée pour la bourse Whitney M. Young de l'Université de Columbia. Elle est membre agréée du barreau (juridique) de Californie, du Massachusetts et de Washington, DC et a été coach professionnel certifié et professeur de yoga RYT 200 pour les militants du BIPOC. Originaire de la Nouvelle-Orléans, Salimah est aussi une auteur-compositeur-interprète qui sortira son premier album en 2023.  

Notre équipe - UNARC Lamar Bailey

Lamar Bailey

Coordinateur de la Coalition pour la Coalition des Nations Unies contre le racisme (UNARC). Activiste et éducateur afropanaméen. Elle est diplômée du Baruch College (City University of New York) et poursuit actuellement un programme de Master en développement et coopération à l'Universidad Politécnica de Valencia, en Espagne. De plus, elle est diplômée du Centro de Estudios Afrolatinoamericanos (ALARI) du Hutchins Center de l'Université de Harvard. 

Au Panama, elle a été membre de l'Afropanamanian Youth Network et est actuellement membre de Voices of Afrodescendant Women in Panama (VOMAP) et du Afropanamanian Forum. Elle a participé à une émission de radio hebdomadaire pour promouvoir la pleine inclusion des afropanaméens dans le récit national panaméen de l'identité nationale en soulignant les réalisations de la jeunesse afropanamnienne. Elle a travaillé comme enseignante pendant 5 ans à Panama City, enseignant l'histoire et la géographie humaine en mettant l'accent sur les droits de l'homme en utilisant la méthodologie des intelligences multiples et une approche d'enseignement inclusive. Lamar est l'une des co-réalisatrices du documentaire Miss Panama, un court documentaire sur sa mère qui fut la première femme noire Mlle Panamá, discutant des sujets du racisme, de l'impérialisme, de l'identité nationale et de l'importance de la communauté. 

Alors qu'elle vivait à Valence, en Espagne, elle a participé à la création de l'organisation Uhuru, qui est un collectif de base luttant contre le racisme anti-noir et créant une communauté de personnes noires, africaines, afrodescendantes et afro-européennes de tous âges et origines. De plus, elle fait partie de l'équipe de mise en œuvre pour tLa Décennie des personnes d'ascendance africaine en Espagne 2015-2024.

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des informations sur la visite aux États-Unis