QUI NOUS SOMMES

THÉORIE DU CHANGEMENT

Dans le monde entier, le racisme structurel, enraciné dans la traite transatlantique des esclaves africains et le colonialisme, continue d’opprimer les Africains et les personnes d’ascendance africaine. Les types et les intersections de cette oppression varient dans chaque pays, mais il ne fait aucun doute que les systèmes de justice pénale et les institutions chargées de l'application des lois utilisent leur pouvoir pour perpétrer des violences, notamment en tuant des Noirs.

Le problème:

Des mots comme Sûreté et sécurité sont instrumentalisés contre les Noirs en faisant de la noirceur un crime et une raison d'être soupçonné, une pratique connue sous le nom de profilage racial. Avec la population noire, les États systématiquement se soustraire à leur responsabilité de protéger, violer le droit des Noirs à être protégés par la loi et à avoir justice. Les États ciblent les Noirs pour une surveillance basée sur le profilage racial, perpétuée par une politique généralisée. racisme institutionnel dans les systèmes judiciaires du monde entier. 

Bien que les effets du racisme systémique soient très réels, il peut être difficile pour les gens de les percevoir en raison de la façon dont le racisme systémique peut être caché, du fait que les préjugés raciaux sont pleinement intégrés dans leur vision du monde et de la manière dont ils il invisiblise ses victimes, leurs histoires et les Africains, les récits des Afrodescendants 

Racisme systémique fonctionne de manière circulaire : en raison du racisme systémique, les communautés africaines et afrodescendantes manquent de ressources et accéder nécessaire pour lutter efficacement contre le racisme systémique. 

Hypothèse de changement :

Si une coalition internationale forte axée sur les droits des personnes africaines et afro-descendantes directement touchées par la violence dans le contexte de l'application des lois, ainsi que sur leurs communautés et organisations, est créée et prospère, et si cette coalition internationale est soutenue par d'autres organisations de la société civile , universitaires et alliés.

Si des informations claires, directes et concises sont fournies par cette coalition internationale sur le problème de la violence policière envers les Africains et les Afrodescendants dans le monde entier et ses causes profondes (colonisation et traite transatlantique des esclaves africains asservis) et ses conséquences modernes sont visibles comme quelque chose de global. , structurelle et systémique. 

Si les personnes directement touchées ont accès aux espaces politiques internationaux, en particulier aux Nations Unies, et que leurs récits, expériences et réalités sont au centre et amplifiés par l’ONU.

Si les personnes directement touchées, soutenues par cette coalition internationale, sont capables d'utiliser efficacement les Nations Unies comme outil pour faire pression sur leurs gouvernements afin qu'ils provoquent des changements structurels pour les Africains et les afro-descendants directement touchés par la violence dans le contexte de l'application des lois partout dans le monde. monde. 

Ensuite, les États seront poussés à concrétiser les réalités nationales nécessaires pour mettre fin au racisme systémique et à la violence policière dans le contexte de l’application des lois contre les Africains et les personnes d’ascendance africaine.

Ressources:

Recruter et maintenir un personnel spécialisé dans les questions africaines et/ou d'ascendance africaine, le racisme structurel et systémique, la lutte contre la noirceur, les relations avec les personnes, les familles et les communautés directement touchées, ainsi que les relations internationales.

Assurer des ressources financières grâce à des subventions et des dons. 

Activités:

1. Plaidoyer et sensibilisation :

  • Campagnes des membres :
    • De petites subventions pour des campagnes qui renforcent les stratégies locales et qui sont également liées à un message global.

 

  • Faciliter la participation à l’appel à contributions de l’ONU :
    • Veiller à ce que ce qui est proposé au niveau des Nations Unies reflète fidèlement les désirs des mouvements sur le terrain. 

 

  • Visites du Mécanisme EMLER (pays et régional) :
    • Soutenir l'engagement des membres avec EMLER en travaillant comme agent de liaison
    • Faciliter l’accès direct des membres et des personnes directement concernées à l’ONU. 
    • Obtenir les témoignages et les propositions de solutions des personnes directement impactées devant les instances de l'ONU.

 

  • Événements
    • Les événements servent à cibler ou à attirer l’attention du public sur un problème, dans le cadre d’une stratégie de plaidoyer plus large, à mettre en lumière un cas spécifique de violence policière, et bien plus encore. 

 

  • Accès linguistique – 4 langues,
    • Garantir la justice linguistique au sein de notre communauté est une approche transversale ou une caractéristique de toutes nos activités. 

2. Communications :

  • Lettres d'information :
    • Tenir les membres et les parties prenantes informés des progrès, des activités et de l'impact de la coalition. 

 

  • Site web:
    • Le site Web est utilisé comme outil central pour tenir les membres informés, comme dépositaire de ressources importantes et comme outil pour rendre visible la violence dans le contexte de l'application de la loi à l'égard des Africains et des personnes d'ascendance africaine. 

 

  • Réseaux sociaux :
    • Créer un réseau et une communauté pour le soutien mutuel, la guérison et le partage d'informations.

3. Création de coalitions

  • Réunions de coalition :
    • Les réunions périodiques de la coalition servent à construire et à maintenir la communauté unie et concentrée sur la question qui nous concerne tous. Les réunions discutent des plans, parlent des opportunités de participation et parlent de ce que font les membres. 
 
  • Compagnon d'Afrique Descente:
    • Périodiquement, la coalition embauchera un chercheur africain ou d'ascendance africaine pour collaborer et soutenir le travail collectif visant à tenir l'ONU responsable du racisme systémique et de la violence policière contre les Africains et les afro-descendants. Le boursier découvrira et participera activement au processus de plaidoyer de l'ONU et collaborera au travail de la coalition.

Attendu
Résultats

Impact souhaité :

Logique du changement :

  • Causalité: On s’attend à ce que le travail de plaidoyer mené aux Nations Unies sur les réalités locales des Noirs en matière d’application de la loi soit un moteur de changement systémique dans la façon dont les institutions chargées de l’application de la loi interagissent avec les Noirs. Cela peut se produire à travers les hypothèses suivantes : 
 
  • Hypothèses: On suppose que travailler en coalition et utiliser collectivement les Nations Unies comme outil pour conduire le changement est un moyen d'influencer positivement les réalités de la vie des Noirs en termes de leurs interactions avec les institutions de sécurité et de justice de l'État. 

 

On suppose qu'en promouvant un environnement de coopération entre les défenseurs des droits humains des personnes d'ascendance africaine et en comptant des membres actifs qui ont été directement touchés par la violence des forces de l'ordre, un mouvement de solidarité se construit. 

On suppose que les États et les responsables gouvernementaux se soucient de dénoncer et de faire honte : ils réagiront si leur nom est invoqué au niveau international dans le contexte d’une accusation de violations des droits de l’homme. 

Risque:

TRANSFORMEZ LE SYSTÈME AVEC NOUS !